Menu Fermer

C’est normal de … faire beaucoup de choses chez Runtastic.

L’intégration chez Runtastic (ou probablement dans toutes les entreprises) peut parfois être assez écrasante : des tonnes d’informations provenant de toutes sortes de sources et de personnes font qu’il est difficile de garder une vue d’ensemble. Et d’en savoir plus sur la culture d’une entreprise.

Inspiré par le célèbre Liz &amp ; Mollieauteurs de « No Hard Feelings. The Secret Power Of Embracing Emotions At Work », nous avons décidé de vous donner un peu plus de conseils sur les aspects officieux qu’il est bon de connaître dès le premier jour :

Des choses que les Runtastics, qui travaillent ici depuis un certain temps, considèrent comme allant de soi.
Des choses qui sont utiles mais que personne ne pense à vous dire.
Des choses que l’on finit par découvrir par hasard

Crowdsourcing pendant nos Journées des nouvelles idées

Presque chaque trimestre, nous consacrons deux jours à l’innovation. Eh bien, ce n’est pas vrai, car nous consacrons notre travail quotidien à l’innovation (c’est l’une des priorités de l’UE). nos valeurs fondamentales après tout). Cependant, lors de nos Journées des idées nouvelles – ou DONI, comme nous les appelons affectueusement – nous nous réunissons et ne faisons rien d’autre qu’innover. De préférence sur des sujets qui ne font pas partie de nos activités quotidiennes, avec des personnes avec lesquelles nous ne travaillons pas régulièrement.

Il y a quelque temps, un groupe diversifié de Runtastics s’est associé pour créer une « liste de choses acceptables » que nous pourrions afficher dans nos bureaux et dans nos locaux. les plateformes de communication en ligne. Des membres de l’équipe récemment arrivés ainsi que des collègues de longue date, une variété de nationalités, d’expertises professionnelles et de sexes ont recueilli un grand nombre de choses que nous faisons, mais dont nous ne sommes peut-être pas conscients.

Runtastic's Okay list

Runtastic's Okay list

Qu’est-ce qui est vraiment bien ?

Après des heures de brainstorming et de discussion, nous avons réalisé le nombre de rituels informels que nous avons en réalité, le nombre de règles non écrites que nous appliquons au quotidien, et le nombre d’habitudes qui conviennent parfaitement à Runtastic, mais pas forcément ailleurs.

Ce qui a été particulièrement amusant pour nous, c’est de voir combien de sujets différents ont été abordés au cours des discussions : qu’il s’agisse de se sentir bien dans l’utilisation de nos horaires flexibles (et de quitter le travail à 15 heures sans se sentir coupable), de faire des erreurs ou de ne pas être sportif (nous ne saurions trop insister sur l’importance de l’éducation physique). il n’est pas nécessaire d’être sportif pour travailler dans une entreprise sportive).

Nous avons regroupé nos résultats en cinq catégories : soins personnels, collaboration, gestion du temps, communication et vie de bureau (à domicile), et nous sommes très satisfaits de ce que nous avons trouvé.

Runtastic employees

Runtastic employees

Pourquoi cela vaut aussi pour votre entreprise ?

Ainsi, en parcourant cette liste, gardez à l’esprit qu’elle n’est certainement pas universelle, mais plutôt spécifique à Runtastic. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de l’essayer sur votre lieu de travail, car vous avez très probablement aussi des rituels dont vous n’avez peut-être même pas conscience.

Outre le fait que la liste « Tout va bien » est un guide utile pour vos collègues, c’est aussi un excellent moyen de réfléchir à ce qui est vraiment formidable sur votre lieu de travail. Et c’est toujours une bonne chose à faire !

***

Human Relations Team
L’équipe des relations humaines Les relations humaines s’efforcent de renforcer en permanence l’équipe de Runtastic. Sur le blog, ils partagent leurs idées sur l’environnement de travail international. Voir tous les messages de l’équipe des relations humaines « 

Cet article a été rédigé par Human Relations Team et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.