Menu Fermer

Le mal de dos et le sous-développement des fessiers

25 octobre

Le mal de dos et le sous-développement des fessiers

Mal de dos et fessiers sous-développés.

Parlons-en…

« Maman, tu n’as pas de fesses ». Il y a presque deux ans, ma fille m’a dit cela. Je suis heureuse qu’elle l’ait fait… Laissez-moi vous expliquer…

Je connais le mal de dos.

Cela a commencé par une dégénérescence discale (pour information, la plupart des personnes de plus de 40 ans ont ce problème à un certain niveau). Puis il y a eu une rupture complète du disque (voir l’image à droite et ci-dessous). C’était si grave que j’ai eu un pied tombant et une perte de l’usage de ma jambe droite… Il y a eu une chirurgie urgente (endoscopique au laser), puis une deuxième plus tard et finalement, la douleur a été temporairement atténuée. Et puis c’est revenu…

« Si seulement tu avais un cœur solide », ont-ils dit… Oh, mais c’est le cas !

« Si seulement tu comprenais que le corps garde le score – ce sont tes émotions qu’ils ont dit »… OHHHH mais je l’ai fait.

« Si seulement tu faisais de la physiothérapie, des cellules souches, de la chiropraxie, de la méditation, de la chirurgie, des massages, que tu dépensais une fortune pour des experts de Sarno ou de l’acupuncture… J’AI TOUT FAIT.

Tout a aidé… sur le moment… temporairement… mais rien n’a réglé le problème. Le disque entre L5 et S1 était maintenant parti.

L’interruption de ma fille…

Puis un jour, ma fille m’a dit ça. Je me suis donné pour mission de développer mes fessiers… c’était d’abord une question d’ego (les gros fessiers sont à la mode !) mais cela m’a appris tellement de choses… La douleur a considérablement diminué.

Pourquoi ? Parce que lorsque vous avez des fessiers sous-développés, vos disques prennent tout le poids et la pression ! Développez et utilisez vos fessiers et vous enlevez le disque de l’équation principale… Un moment d’illumination 💡 pour moi !

La différence, c’est la NUIT ET LE JOUR. Je n’ai pas encore éliminé la douleur à 100 % – j’ai des poussées et elles ne sont pas incroyables… mais elles ne sont plus débilitantes.

On ne parle pas assez de ça

…et nous devrions. En vieillissant, nous perdons nos fesses si nous ne nous concentrons pas sur elles.

Si vous avez mal au dos et que vous avez également tout essayé, je vous pose la question suivante : « Comment se passe la construction de vos fesses ? A 50 ans, je les ai enfin vraiment ! La photo ci-dessus a été prise il y a deux semaines. Mangez des produits anti-inflammatoireset entraîne tes fessiers !

OK… Vous avez sans doute des questions à poser…..

COMMENT FAIRE LES EXERCICES QUAND J’AI MAL ?

En supposant que vous êtes autorisé à bouger (par votre médecin), je vous conseille de rompre le « cycle de la douleur », car parfois, il s’agit de le traverser pour arriver aux exercices de restauration. Donc, en supposant que vous avez l’autorisation du médecin de bouger … travaillez à travers elle.

QUELS SONT VOS EXERCICES DE FESSIERS PRÉFÉRÉS ?

Deadlifts, et hip thrust. AVERTISSEMENT – vous DEVEZ faire ces exercices avec une forme CORRECTE – activez complètement vos fessiers correctement ou vous pourriez aggraver la situation. Engagez un entraîneur pour vous guider si vous avez besoin d’aide pour la forme ! Lorsqu’ils sont effectués correctement, ils soulagent la douleur, et non l’aggravent… OU commencez par mon Série HOME FIT ICI

QUE SIGNIFIE MANGER ANTI-INFLAMMATOIRE ?

Cela signifie qu’il faut manger des aliments qui vous aident à guérir et qui n’aggravent pas l’inflammation. Cela signifie qu’il faut manger des aliments entiers, naturels et non transformés qui ont déjà poussé, beaucoup de légumes et de fruits, des graisses saines, des protéines, et éviter les aliments transformés, le sucre, les produits laitiers et les céréales. Je ne suis pas ici pour débattre de ce sujet – je partage ce qui a fonctionné pour moi, pour d’innombrables clients et ce que la recherche soutient pour la réduction de la douleur. Si vous voulez une introduction à ce sujet, mon livre le plus récent s’appelle « Le vieillissement à l’envers« Saisissez-le ou téléchargez le Plan original de démarrage en 7 jours ICI et suivez le plan 2 là-bas.

QUELS SUPPLEMENTS peuvent aider ? Les aliments de base pour moi sont le curcuma, l’huile de poisson et le collagène – ils ne soulageront pas du tout la douleur mais aideront certainement. Sur ce lien, vous trouverez mes incontournables collagène et huile de poisson.

Je ne suis pas médecin et la situation de chacun est unique ! Je partageais donc MON parcours et ce qui a fonctionné pour moi afin que cela puisse potentiellement VOUS aider 💗.

xoxoxox Natalie Jill

Commentaires

Cet article a été rédigé par Natalie Jill et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.