Menu Fermer

Comment les prévenir et les traiter

Le pire ennemi de tout coureur : les ampoules aux pieds. Elles sont l’un des les blessures les plus fréquentes qui surviennent lors de la course à pied. Une ampoule au pied peut vraiment gâcher le plaisir de courir, transformant chaque pas en une véritable agonie.

City runner

Comment les ampoules se forment-elles ?

Les ampoules sur les pieds sont formées par le frottement répété entre la chaussette, le pied et la peau. chaussure de course et la peau du pied. Les principales causes de frottement sont les coutures pointues, les chaussettes froissées ou les semelles ou chaussures de course mal ajustées. Si la peau est irritée (par exemple, par frottement) pendant une longue période, du liquide s’accumule sous la peau, formant une ampoule. Des lésions graves de la peau peuvent même entraîner la formation de cloques de sang. Ces points douloureux, selon leur taille et leur intensité, sont généralement si douloureux qu’ils rendent la course normale pratiquement impossible.

Premiers soins pour les ampoules de course à pied

Si vous remarquez qu’une ampoule est en train de se former sur votre pied pendant que vous courez, vous devriez probablement terminer votre entraînement plus tôt. C’est le seul moyen d’empêcher l’ampoule de s’aggraver, voire de s’infecter. De plus, si vous avez mal à mettre du poids sur votre pied, cela affectera votre style de course et peut potentiellement conduire à des schémas de compensation douloureux.

Si des ampoules apparaissent au cours d’une course ou d’un événement de course à pied, il n’y a qu’une seule chose à faire : faire front et supporter ! Si vous le pouvez, demandez à un médecin d’appliquer du ruban adhésif sur les zones douloureuses afin de réduire les frottements.

Après avoir fini de courir, la première chose à faire est de prenez du repos et laissez votre pied se rétablir. Cela donne à votre peau le temps de guérir et n’aggrave pas la blessure.

Conseil de l’expert en course à pied Sascha :

« Vous pouvez amortir les petites ampoules avec des pansements spéciaux en gel. Ceux-ci accélèrent le processus de guérison et réduisent la pression de la chaussure sur l’endroit douloureux. Si l’ampoule est si grosse que vous devez la crever, assurez-vous que l’aiguille est propre et stérile. Sinon, vous courez le risque d’une infection et d’un empoisonnement du sang ! »

Prévention des ampoules pour une course sans douleur

Bien sûr, le mieux est de prévenir les ampoules avant qu’elles ne se forment. Préparez et prenez soin de votre équipement de course – même les petits détails peuvent causer des problèmes. Utilisez les trois conseils suivants pour obtenir votre chaussures de courseles chaussettes et les pieds prêts pour une course sans douleur :

Runner recovering

1. Vos chaussures de course

La chose la plus importante est que votre des chaussures de course bien adaptées et ne sont pas trop petites. Pour éviter que vos orteils ne frottent, il doit y avoir un espace d’une largeur de pouce entre votre orteil le plus long et la boîte à orteils. Cela permet à votre pied d’avoir suffisamment de place pour bouger dans les descentes. En outre, vos pieds gonflent souvent lors de longs voyages. Vous avez donc besoin d’un peu plus d’espace pour que vos pieds ne se pincent pas ou ne frottent pas contre le côté de la chaussure.
Mettez vos chaussures de course à l’épreuve et portez-les plusieurs fois dans la journée avant de commencer à vous entraîner avec. Cela permet à vos pieds de s’habituer à la sensation des nouvelles chaussures de course. Veillez à courir 20 à 30 km avec vos chaussures de course avant de les utiliser pour une course ou un événement de course. Si vous suivez vos courses et vos marches avec le Application adidas Runningvous saurez exactement quand vous aurez atteint cette distance.
Changez régulièrement de chaussures de course. Les points sensibles dépendent souvent des caractéristiques de la chaussure. Le fait de changer fréquemment de chaussures de course permet à ces points sensibles de récupérer plus rapidement.
Si la mauvaise finition de l’intérieur de votre chaussure est à l’origine du frottement, il est souvent utile de scotcher cette zone ou de la rendre plus souple avec de la vaseline ou du talc pour bébé. Si cela ne fonctionne pas, vous devez retourner la chaussure à l’endroit où vous l’avez achetée ou demander conseil à un cordonnier.
Les semelles intérieures d’une nouvelle chaussure de course peuvent également provoquer des ampoules. Remplacez-les simplement par les semelles d’une ancienne paire de chaussures de course. Cela suffit souvent à résoudre le problème. Toutefois, si vos semelles orthopédiques personnelles ne sont pas bien adaptées, vous devriez demander à un expert de les limer et de les tailler pour réduire les frottements.

2. Vos chaussettes

Votre chaussette est l’interface entre votre pied et votre chaussure de course. C’est pourquoi il est particulièrement important d’éviter les frottements à cet endroit et d’assurer une répartition égale de la pression. Vos chaussettes doivent être bien ajustées et ne pas être trop épaisses : cela les empêche de se froisser, ce qui peut entraîner des frottements.
Veillez également à bien roder vos chaussettes : vous ne devez jamais faire une course ou une séance d’entraînement. un événement de course dans des chaussettes neuves ou fraîchement lavées. Le matériau est généralement trop dur et n’a pas encore eu le temps de s’adapter à la forme de votre pied.
Gardez vos pieds aussi secs que possible. Les chaussettes en fibres synthétiques évacuent l’humidité de la peau de vos pieds. Ainsi, vos pieds restent secs et il est plus difficile pour les ampoules de se former.
Si vous aimez courir sans chaussettes, utilisez des chaussures spéciales pour le triathlon. Elles sont conçues pour courir sans chaussettes et offrent un meilleur amorti.

Stretching the foot

3. Vos pieds

Vos pieds doivent travailler dur lorsque vous courez. C’est pourquoi vous devez en prendre soin. Des soins réguliers des pieds ou une pédicure permettent de garder la peau souple et d’éviter la formation de points chauds.
C’est probablement une bonne idée d’utiliser des bandages en gel spécial ou du ruban adhésif sur les zones à problèmes. Veillez à ce qu’il n’y ait pas de plis lorsque vous les appliquez. En outre, vous pouvez étaler du baume réparateur pour les pieds ou de la crème de suif de cerf sur vos pieds avant ou après votre séance d’entraînement. Cela permet de rafraîchir la peau stressée, de la garder souple et d’éviter les irritations.
Vous ne devez pas non plus sous-estimer la capacité de entraînement pieds nus pour renforcer la peau de vos pieds. De plus, il est plus facile pour votre corps, notamment pour vos articulations, et il renforce les muscles de vos pieds.

***

Sascha Wingenfeld
Sascha Wingenfeld Sascha, entraîneur de santé &amp ; triathlète actif, entraîne des coureurs, des débutants aux professionnels, depuis plus de 10 ans. « J’aime mon travail et j’aime courir ». Voir tous les messages de Sascha Wingenfeld « 

Cet article a été rédigé par Sascha Wingenfeld et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.