Menu Fermer

Les aliments hypocaloriques : Sont-ils sains ?

Les aliments hypocaloriques sont en plein essor : charcuterie, lait, fromage, barres de céréales, boissons gazeuses, en-cas salés – il existe des versions « light » de tous ces aliments et de bien d’autres encore. Nous nous tournons vers les produits « light » parce que nous voulons manger sainement et espérons qu’ils nous aideront à perdre du poids. Nous associons automatiquement des mots comme « sans sucre », « pauvre en graisses » ou « bien-être » à la santé et au bien-être. Mais ces produits « hypocaloriques » tiennent-ils vraiment leurs promesses ?

Que sont les aliments « légers » ?

Chaque fois qu’il est dit « léger », cela signifie qu’il y a moins de quelque chose : par exemple, moins de graisse ou moins ou sans sucre. Les produits « light » doivent contenir au moins 30% de calories en moins que les produits standard. Il existe de nombreux termes différents pour désigner les produits « light », mais chacun a sa propre signification. Voici une liste des termes les plus courants et leurs définitions :

Sans graisse : pas plus de 0,5 gramme de graisse totale pour une portion donnée*.
Sans calories : moins de 5 calories pour une portion donnée.
Sans matières grasses : doit contenir 3 grammes ou moins de matières grasses totales pour une taille de portion donnée. Une allégation « 100 % sans matières grasses » ne peut être faite que pour les aliments qui répondent aux critères de « sans matières grasses » et qui contiennent également moins de 0,5 gramme de matières grasses par 100 grammes et ne contiennent aucune matière grasse ajoutée.
Sans cholestérol : moins de 2 milligrammes de cholestérol pour une portion donnée et 2 grammes ou moins de graisses saturées pour une portion donnée.
Sans graisses saturées : pas plus de 0,5 gramme de graisses saturées par portion et pas plus de 0,5 gramme d’acides gras trans.
Faible en gras : 3 grammes ou moins de gras total par portion.
Faible en calories : 40 calories ou moins par portion (sauf les substituts de sucre)
Faible teneur en cholestérol : jusqu’à 20 milligrammes de cholestérol et 2 grammes ou moins de graisses saturées pour une portion donnée
Faible teneur en graisses saturées : 1 gramme ou moins de graisses saturées par portion et pas plus de 15 % des calories provenant des graisses saturées.

* La taille de la portion représente la quantité de nourriture habituellement consommée par occasion.

Source :https://caloriecontrol.org/what-the-labels-mean/

Corn, a low-calorie-food, can be bought in every supermarket

Comment la « lumière » affecte-t-elle le goût ?

La graisse est un important vecteur d’arômes car il absorbe et préserve les arômes. Des substances comme le glutamate, la glycine, les chlorures, les lactates, l’extrait de levure ou les arômes sont souvent utilisées pour compenser le manque de goût des produits allégés. Nombre de ces substances peuvent provoquer des maux de tête, des diarrhées, une polyurie ou même des réactions allergiques.

Les aliments légers ou hypocaloriques sont-ils mauvais pour la santé ?

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer clairement si et comment les aliments « légers » affectent notre santé. Cependant, étude longitudinale en Europe montre que même deux verres de boissons gazeuses sucrées par jour peuvent être nocifs pour la santé. Il est intéressant de noter que le fait que les boissons soient édulcorées avec du sucre ou des édulcorants artificiels ne fait aucune différence. Des études montrent également que les édulcorants artificiels peuvent nuire à la santé de notre tube digestif.(1)

Passer aux boissons sucrées artificiellement n’est pas non plus le bon choix pour les diabétiques, car la consommation régulière de sodas light peut constituer un facteur de risque indépendant de diabète. (2)L’option la plus saine et la plus sûre est de boire de l’eau ou du thé non sucré.

Bowl of low-calorie-foods

Méfiez-vous des aliments de régime

Les aliments légers ou hypocaloriques ne tiennent pas leurs promesses ! Ce n’est pas parce qu’ils sont hypocaloriques qu’ils sont plus sains ; ils peuvent contenir de nombreux substituts. Et pour ce qui est de la perte de poids, des études à long terme ont montré que les aliments diététiques fortement transformés contribuent peu, voire pas du tout, à la perte de poids.(3,4)Nous avons tendance à manger plus de quelque chose avec bonne conscience lorsque le mot « light » est écrit sur l’étiquette. Une meilleure stratégie serait de simplement manger moins du produit standard, ce qui entraînera une perte de poids.(5)

À retenir : les aliments hypocaloriques sont-ils sains ou malsains ?

Il n’existe pas de preuves claires indiquant dans quelle mesure les aliments légers ou hypocaloriques sont sains ou malsains. Le fait est qu’ils n’ont aucun avantage prouvé pour notre santé. Ils ne sont pas non plus nécessairement le choix d’aliments le plus efficace pour perdre du poids. Si vous souhaitez perdre du poids de manière saineSi l’on ne peut pas s’en passer, la meilleure solution est de s’en tenir à des aliments naturels et non transformés et de réduire d’environ 300 calories par jour.

***

adidas Runtastic Team
adidas Runtastic Team Vous cherchez à perdre du poids, à être plus actif ou à améliorer votre sommeil ? L’équipe adidas Runtastic vous donne des conseils utiles et de l’inspiration pour atteindre vos objectifs personnels. Voir tous les messages de l’équipe adidas Runtastic « 

Cet article a été rédigé par adidas Runtastic Team et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.