Menu Fermer

Courir avec un masque > Vérification des faits

La pandémie mondiale que nous connaissons nous apprend beaucoup sur la façon de survivre dans une nouvelle réalité. Comme la situation change constamment dans toutes les parties du monde, nous nous adaptons en modifiant notre comportement, nos contacts avec les autres, nos projets de vacances et notre façon de faire de l’exercice. Restez informé sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et votre organisation sanitaire locale.

Several masks laying next to each other

La réglementation varie en fonction de l’endroit où vous vivez et du taux d’infection actuel. Une question qui fait l’objet de vifs débats dans certaines régions du monde en raison de restrictions gouvernementales ou de décisions personnelles en matière de sécurité est celle de savoir si le fait de courir avec un masque est sain et efficace.

Nous avons examiné ce que signifie courir avec un masque en termes de prévention, de performance et de risques potentiels.

Le fait de courir avec un masque vous protège-t-il ou protège-t-il d’autres personnes contre le COVID-19 ?

Des études montrent que le port d’un masque semble être un moyen efficace de prévenir la propagation de la COVID-19 au sein des communautés(1) L’efficacité du masque dépend en grande partie de son ajustement et du matériau dont il est fait. Les masques N95 sont efficaces à 95 % pour empêcher le porteur d’inhaler des particules potentiellement porteuses du virus du SRAS-CoV-2 (2) Sachez que ces masques ne sont pas appropriés pour l’entraînement cardio. Le tissage serré rend la respiration difficile pendant la course.

De nombreux coureurs qui s’exercent avec un masque optent pour un masque en tissu fait maison, une guêtre pour le cou ou un bandana afin de se sentir plus à l’aise. Cependant, le moyen le plus sûr de se protéger contre la transmission du virus est la distanciation sociale. Le site Centre de contrôle des maladies recommande de porter un masque dans les lieux publics, chaque fois que nous sommes en présence de personnes. Les activités intenses ne devraient être pratiquées que lorsqu’il est possible de maintenir une distance avec les autres. Choisissez des parcours moins fréquentés et essayez de ne pas tirer d’eau (courez directement devant ou derrière les autres coureurs).

Man outdoors from the back, wearing a Adidas sweater

Comment le fait de courir avec un masque affecte-t-il vos performances ?

Certains pensent que courir avec un masque peut être une sorte de formation hypoxiqueC’est à ce moment que vous réduisez votre consommation d’oxygène avec un masque d’altitude pour augmenter votre endurance. Cependant, c’est un mythe. Un entraînement correct en hypoxie ou en altitude se fait avec un masque spécial équipé d’une soupape d’admission d’oxygène réglable. Courir avec un masque chirurgical ou en tissu soumet vos poumons à un stress plus important, ce qui les rend peut-être plus forts une fois que vous vous y êtes habitué, mais ce n’est pas considéré comme une stratégie d’entraînement légitime pour augmenter l’endurance.

Une étude récente a mesuré la différence de fréquence cardiaque, de stress thermique et de sensations subjectives lors d’un exercice sur tapis roulant, avec quatre masques différents : un masque N95, un masque N95 nano-traité, un masque chirurgical et un masque chirurgical nano-traité (3) Les sujets portant des masques chirurgicaux, qu’ils soient nanotraités ou non, ont montré moins d’inconfort et un rythme cardiaque plus faible que ceux qui portaient des masques N95. La perception de l’humidité, de la chaleur et de la résistance à la respiration était plus faible pour les deux masques chirurgicaux. Cela peut être attribué au fait que les masques chirurgicaux un ajustement plus lâche et un niveau de filtration plus faible d’un masque chirurgicalqui, à son tour, affecte également son efficacité à prévenir la propagation du virus.

Quels sont les risques de courir avec un masque ?

En plus de la sensation de malaise due à l’accumulation d’humidité autour de la bouche et du nez due à l’expiration et à la transpiration, qui se produit avec tout revêtement du visage, courir avec un masque peut être malsain. Des recherches suggèrent que les masques faciaux ajustés créent un environnement dans lequel l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone est insuffisant. Cela provoque un stress cardio-respiratoire et peut affecter votre cerveau et votre système nerveux. Certaines personnes signalent des étourdissements, des maux de tête et une fatigue musculaire lorsqu’elles courent avec un masque facial.

De plus, lorsque votre apport en oxygène est réduit par un masque facial tissé serré, cela affecte votre métabolisme musculaire. Le fait de respirer l’air que vous expirez augmente la concentration de dioxyde de carbone et l’acidité de votre corps. Cela signifie que faire de l’exercice avec un masque peut créer des symptômes similaires à ceux des personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). (4)

Important :

Si vous courez avec un masque et que vous ressentez des vertiges, des maux de tête ou des difficultés à respirer, enlevez votre masque, ralentissez votre rythme ou marchez jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Woman wearing a mask and putting on her adidas shoes

A emporter

Si la loi vous oblige à courir avec un masque, n’oubliez pas de courir lentement. Votre niveau d’effort doit être faible à modéré. Ce n’est pas le moment d’établir un record personnel ou de travailler sur votre l’endurance et la résistance. Essayez de vous concentrer sur maintenir votre niveau de forme physique jusqu’à ce qu’il soit suffisamment sûr et autorisé à courir sans masque. Considérez cela comme une opportunité de vous concentrer sur votre l’entraînement de force en salle.

Si vous craignez de propager le virus, n’oubliez pas que le moyen le plus sûr et le plus sain de se protéger et de protéger les autres du virus du SRAS-CoV-2 est la distanciation sociale(5) Le meilleur conseil est de sur les sentiers, monter sur un vélo, se concentrent sur entraînement à domicileet choisir des exercices cardio qui sont des épreuves en solo. Vous pouvez décider que vous vous sentez plus en sécurité avec un masque porté en permanence, et dans ce cas, nous vous recommandons de choisir un tissu à couches qui permet une certaine circulation de l’air et l’option d’un filtre si nécessaire. Restez en sécurité et gardez vos distances.

***

Cet article a été rédigé par Emily Lemon et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.