Menu Fermer

6 mythes démystifiés et conseils pour trouver les meilleures chaussures de course

Il est difficile de penser à la course sans penser aussi à un équipement : les chaussures de course. Nous accordons généralement beaucoup d’attention à ce que nous portons à nos pieds lorsque nous cherchons à acheter de nouvelles chaussures. De nos jours, il existe un large éventail de modèles différents sur le marché des chaussures de course. Cela peut faire l’achat d’une nouvelle paire de chaussures de course tout un défi !

De « les chaussures pieds nus sont parfaites pour un style de course naturel » à « les chaussures légères vous rendent plus rapide »… Le monde de la course à pied est plein d’opinions et de mythes. Mais quelle est la part de vérité dans les opinions et les « faits » ? Nous avons parlé à notre expert Sascha Wingenfeldet il nous a montré ce qui compte vraiment lorsqu’il s’agit de trouver les meilleures chaussures de course pour vos besoins.

Mythe 1 : « Les chaussures pieds nus sont parfaites pour un style de course naturel »

« Naturellement, il est plus facile de courir avec une forme de course efficace dans des chaussures minimalistes », estime Sascha Wingenfeld. « Les chaussures pieds nus obligent le coureur à courir sur son avant-pied, où seule la plante des pieds est en contact avec le sol ». D’autre part, cette technique sollicite fortement les muscles et a un impact important sur les chevilles et les genoux. « De nombreux coureurs de loisir n’ont pas les muscles stabilisateurs nécessaires pour pouvoir courir longtemps pieds nus dans des chaussures de course sans problèmes ».

Les coureurs plus habitués aux chaussures de course traditionnelles auront donc besoin de plus de temps pour s’habituer à ces nouveaux modèles. Sinon, ils risquent d’éprouver des difficultés. « De plus, ces modèles ne sont pas aussi confortables. Ils n’offrent plus la protection habituelle de vos pieds contre le froid, l’humidité, les pierres et les différents terrains », a déclaré M. Sascha. De cette façon, les chaussures pieds nus peuvent être un complément utile comme outil d’entraînement.

En résumé : Les chaussures pieds nus sont parfaites pour modifier et optimiser votre technique de course. Mais ces modèles ne sont pas vraiment adaptés à votre course longue distance quotidienne.

Mythe 2 : « Les semelles orthopédiques vous aident à courir sans douleur ».

Les semelles orthopédiques sont conçues pour donner au pied la stabilité nécessaire que les propres muscles stabilisateurs du pied et du genou ne sont pas en mesure d’assurer pleinement. Ces semelles sont donc censées vous permettre courir sans douleur. Mais est-ce vrai ? Voici ce qu’a déclaré l’expert en course : « Les bonnes chaussures de course sont dotées d’un amortissement et d’un soutien supplémentaires lorsque le pied du coureur a tendance à se désaligner et à se déséquilibrer. Il est important de garder à l’esprit que les magasins d’articles de sport essaient souvent de vous vendre automatiquement des semelles intérieures lors de l’achat de chaussures ». Mais ces semelles ne sont pas une solution universelle : « La seule fois où une semelle orthopédique personnalisée est une bonne idée, c’est lorsque les douleurs ne peuvent pas être soulagées par d’autres méthodes d’entraînement ».

En résumé : Améliorer votre forceLes semelles orthopédiques, la mobilité et la forme de course sont un meilleur moyen de corriger les déséquilibres simples que les semelles intérieures.

Mythe 3 : « Les seules différences entre les chaussures de course des hommes et des femmes sont le design et la couleur ».

De nos jours, de nombreux fabricants d’articles de sport proposent des chaussures de course pour femmes et des hommes. Sascha a souligné qu’il y a une bonne raison à cela : « Le pied féminin est – contrairement au pied masculin – plus petit, plus étroit, plus souple et prend beaucoup moins de volume. De plus, les hommes et les femmes diffèrent en termes de poids corporel et de contrôle moteur global ». Toutes ces différences sont prises en compte dans la conception des différents modèles de chaussures de course : Le talon d’une chaussure de course pour femme, par exemple, a une semelle extérieure et intermédiaire plus légère et plus souple. D’autres parties de la chaussure sont également spécifiques à chaque sexe en termes de construction, d’amortissement et d’ajustement.

En résumé : Les chaussures de course pour hommes et femmes diffèrent à plusieurs égards. Celles-ci ne sont pas toujours évidentes au premier coup d’œil. « Mais si vous voulez trouver les meilleures chaussures de course qui vous vont parfaitement, il vaut mieux suivre votre instinct. Bien entendu, les femmes peuvent aussi courir avec des chaussures d’homme. L’essentiel est qu’elles s’y sentent à l’aise ».

Mythe 4 : « Les chaussures de stabilité réduisent les problèmes orthopédiques et sont meilleures pour les articulations ».

Les humains sont nés pour courir. Cela signifie que nos pieds sont en fait conçus pour courir pieds nus. Malheureusement, nous avons perdu cette capacité en portant des chaussures robustes tous les jours. C’est pourquoi nous avons besoin d’une chaussure de course qui nous offre un soutien optimal. La question est donc la suivante : les chaussures de stabilité sont-elles nécessaires pour obtenir le soutien dont nous avons besoin ? « Plus nos pieds sont guidés et influencés par des chaussures de stabilité, moins notre forme de course a de points communs avec le mouvement naturel de notre corps ». Par conséquent, les chaussures de course de stabilité prennent en charge une grande partie du travail dont le corps a besoin pour maintenir notre muscles en forme.

En résumé : Les chaussures de stabilité sont utiles pour les coureurs d’endurance dont les muscles du pied n’ont pas la force nécessaire pour assurer une stabilité constante, mais il serait plus efficace d’augmenter la force musculaire au lieu de laisser ce travail aux chaussures.

Mythe n°5 : « Les coureurs ont besoin de plusieurs paires de chaussures de course différentes »

Notre forme de course à pied bénéficie d’une variété de stimuli d’entraînement. Cela permet de maintenir nos capacités motrices dynamiques et de donner plus de ressort à notre pas. Sascha a déclaré : « Cela concerne principalement une variété de vitesses, de surfaces et de chaussures de course ».

En résumé : L’utilisation de différents types de chaussures oblige nos pieds et notre forme de course à s’adapter à une plus grande variété de charges d’entraînement. Cela permet ensuite d’affiner notre technique de course étape par étape. Les articulations, les ligaments, les tendons et les muscles deviennent plus forts et sont donc moins susceptibles de se blesser. « Deux paires de chaussures sont suffisantes pour les coureurs de loisir », a conseillé M. Sascha.

MYTHE N°6 : « LES CHAUSSURES LÉGÈRES SONT PLUS RAPIDES ».

Les temps de course plus rapides dépendent principalement de votre poids, de votre niveau d’entraînement et de votre forme de course. Des chaussures de course très légères peuvent surcharger le corps des coureurs débutants qui ne possèdent pas la stabilité musculaire nécessaire. « Le manque de stabilité peut poser des problèmes pour coureurs débutants.” Dans ce cas, des chaussures plus lourdes seraient préférables car elles permettent un meilleur guidage du pied.

En résumé : Plus le coureur est en bonne condition, plus il peut bénéficier de chaussures de course plus légères. Mais, en général, des chaussures légères ne font pas des coureurs plus rapides.

Le conseil de Sascha

« Les meilleures chaussures de course doivent répondre aux besoins individuels du coureur. Mais cela ne constitue pas en soi une garantie contre les blessures, douleur ou de surcharge. En outre, plusieurs facteurs influencent le choix de la chaussure, notamment la vitesse à laquelle vous vous entraînez, la période de l’année et le type de surface sur laquelle vous courez. La clé pour garder le plaisir de courir est une forme de course saine et stable qui vous permet de courir dans de nombreux modèles de chaussures différents. Pour la plupart des coureurs, ce qui importe le plus, outre la bonne chaussure, c’est un programme d’entraînement bien planifié, associé à des exercices efficaces pour améliorer leur stabilité, leur force et leur technique ».

***

Cet article a été rédigé par Sascha Wingenfeld et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.