Menu Fermer

Rester positif en des temps sans précédent – Natalie Jill Fitness

27 avr Rester positif en des temps sans précédent

Publié à 15:26h
dans Motivation &#13 ;
par &#13 ;

On ne cesse d’entendre qu’il s’agit d’une « époque sans précédent ». Merci ! On a le mémo lol… Partout où on se tourne, on regarde, on fait défiler et on écoute ça. Nos vies ont changé… Compris. Notre confort a été mis à rude épreuve… Compris.

Il y a beaucoup d’inconnues sur le virus. Nos droits changent, notre normalité a changé et beaucoup se sentent incertains, craintifs, en colère et même rebelles. Et, il est TELLEMENT DIFFICILE de savoir qui suivre, quoi écouter et quoi croire encore.

La vérité est que personne ne sait vraiment ce qui va se passer à l’avenir, car c’est nouveau pour TOUS.

Il semble y avoir trois catégories de personnes : Ceux qui agissent comme si rien n’avait changé, ceux qui semblent avoir TOUTES les réponses et les reproches et veulent le crier au monde, et ceux qui observent, sont ouverts d’esprit et partagent ce qu’ils apprennent….

J’ai été personnellement rebuté par les personnes que je suis et qui appartiennent à ces deux premières catégories. Ne pas reconnaître ce qui se passe dans le monde a tendance à m’ébranler le plus parce que c’est une expérience humaine très RÉELLE et collective en ce moment ! Si quelqu’un avec qui vous avez travaillé ou que vous suivez ne le reconnaît pas à un certain niveau, examinez-le de plus près. Pour moi, cela ne me semble pas très authentique.

La deuxième catégorie, celle qui blâme et ou qui agit comme si elle avait toutes les réponses (elle ne les a pas… personne ne les a en ce moment), je choisis de les éviter en ce moment.

La troisième catégorie est celle que je regarde en ce moment. Ce sont ceux qui reconnaissent ce qui se passe dans le monde. Ils partagent le fait qu’eux aussi vivent cette expérience humaine. Ils ne prétendent pas avoir toutes les réponses, mais ils sont réels, authentiques et partagent des conseils utiles sur la façon de naviguer dans l’incertitude de ces temps.

Ah te voilà cerveau de reptile !

Je crois que beaucoup d’entre nous, au début des changements, fonctionnaient vraiment à partir de notre cerveau de reptile. En gros, CHOC, et gel. Beaucoup d’entre nous opéraient à partir de cet endroit. Nous avons été choqués et puis nous nous sommes figés. Et pour ne rien arranger, nous nous sommes mis à faire des excès de nourriture en regardant les nouvelles ou en utilisant Facebook et en nous faisant tourner la tête le jour de l’inauguration. Au début, cela nous semblait juste dans une certaine mesure, car la peur veut VALIDER les autres dans la peur. Et ça fait du bien de ne pas se sentir seul.

Si c’est quelque chose que vous faites encore, je vais vous encourager à le perturber parce qu’en ce moment, c’est un moment crucial de votre vie. Avant que tout cela n’arrive, combien de fois avez-vous dit à vos amis, à votre famille, aux gens de votre entreprise : « J’aimerais avoir plus de temps ». Et pour l’instant, nous avons tous été doués, un grand écart de plus de temps. Vous avez plus de temps maintenant. Nous avons plus de temps avec nos familles. Plus de temps pour réfléchir, plus de temps pour être créatif, plus de temps pour prendre soin de nous-mêmes. Il y a beaucoup plus de temps dans tout cela et c’est un choix. Vous avez le choix de vous concentrer sur le cadeau et de consacrer plus de temps que ce sur quoi nous nous concentrons. Ou vous pouvez choisir de rester coincé. Il y a du changement et je ne suis pas à l’aise et c’est toujours un choix. C’est toujours une décision.

Voici ce que vous devez savoir :

L’anxiété vient du fait d’opérer dans le passé ou dans l’avenir, et non dans le présent.

Lorsque nous sommes anxieux ou inquiets, c’est parce que nous sommes généralement coincés dans la comparaison du passé (ce qui était) OU de l’avenir (ce qui peut ou ne peut pas arriver). Se concentrer et vivre dans le passé ou le futur crée de l’inquiétude et de l’anxiété. Comment y mettre fin ? Nous nous concentrons sur le MAINTENANT. Le moment PRÉSENT. Ici et maintenant. La façon la plus simple de le faire ? Pensez à votre RESPIRATION. Ramenez-le à la respiration et restez-y. Faites-le à chaque fois que vous vous trouvez dans l’inquiétude ou l’anxiété. Et sachez ceci… En ce moment, ici et maintenant, vous êtes en sécurité.

L’innovation et la créativité naissent en des temps difficiles

L’innovation et la créativité naissent en des temps difficiles. Dans un an, il y aura de nouvelles entreprises, de nouveaux concepts, de nouvelles idées, et OUI aussi de nouveaux miracles issus de cette époque, ce qui est vraiment incroyable. C’est là que la douleur (maintenant) deviendra le but plus tard.

J’ai 48 ans au moment où j’écris ces lignes. J’ai vécu à Washington DC pendant le 11 septembre, lorsque les États-Unis ont gelé et que nous nous sommes inquiétés de tout.

J’ai vécu à Reston, en Virginie, un an plus tard, pendant les attaques de snipers (quelqu’un s’en souvient ?) Nous (qui vivions près d’ici) étions terrifiés à l’idée de quitter notre maison car nous avions peur d’être abattus par un sniper ! Nous étions coincés dans nos maisons, craignant pour notre vie.

Puis, en 2008-2009, notre économie a été un véritable naufrage. J’ai perdu ma maison, ma santé, mon mariage, ma dignité et mes économies. J’étais très endettée. J’avais l’impression que ma vie était finie. J’étais plus que déprimée et je ne savais pas à ce moment-là comment je surmonterais tout cela.

Et voici ce qu’il y avait de l’autre côté de ce temps mort… De ces expériences, des choses magnifiques sont nées.

80% des personnes que j’ai interviewées sur mon podcast « leveling up » ont eu des catastrophes MASSIVES dans leur passé et cette DOULEUR est maintenant leur but. Leurs revers, leurs échecs, leurs cauchemars leur ont donné les connaissances et la force de s’épanouir et d’aider tant de gens maintenant !

Personnellement, après le 11 septembre et les attaques de snipers, j’ai fait déménager trois personnes à CA et j’ai rencontré le père de mes filles. J’ai ma fille à cause de ces moments-là.

Après le krach de 2009, toute mon entreprise a été créée. Si j’ai pu aider des centaines de milliers de personnes à se transformer, c’est grâce à cette période difficile.

Pourquoi est-ce que je partage tout cela ? Parce que je veux que vous vous penchiez sur les sentiments, la douleur, les leçons et le but de tout cela au lieu de rester bloqué et figé.

Voici quelques conseils que j’ai donnés à mes clients dans le cadre d’un coaching individuel

Prenez une décision.

Prenez une décision sur ce que vous voulez sortir de cet espace pour VOUS. Décidez littéralement. Par exemple : « Je décide que je suis plus créatif » ou « Je décide que je suis en meilleure santé » ou « Je décide que je suis plus connecté avec ma famille » ou « Je décide que je vais être super présent avec mes sentiments chaque jour ». Peu importe ce que vous décidez, il importe juste que vous décidiez quelque chose. Ne laissez pas le hasard du défilement de facebook s’en charger.

Arrêtez de laisser les gens décider à votre place. Ne laissez plus le flux d’informations de Facebook décider à votre place. Ne laissez plus ce qui décide pour vous.

Honorez vos sentiments.

Honorez vos sentiments. Si vous vous sentez anxieux, si vous vous sentez triste, si vous vous sentez confus, quoi que ce soit, sentez-le. La seule façon de sortir d’un sentiment est de le ressentir littéralement et de le laisser vous traverser. Ne l’engourdissez pas. C’est un exercice que je fais faire à beaucoup de mes clients lorsqu’ils sont en train de tourner dans leur tête avec inquiétude (par exemple, mon mari a perdu son emploi ! ou, mon entreprise est en train de s’écrouler !) Quoi qu’il en soit, lorsque vous tournez, je vais vous encourager à faire une promenade, à faire une pause, à prendre votre journal et à vous demander « quel est le pire scénario ? Laissez votre esprit y réfléchir. Donnez-lui l’espace et le temps de s’engager sur la voie du pire des scénarios. Car ce que vous allez découvrir, c’est que votre pire scénario n’est pas si terrible que ça. Il n’est pas si mauvais.

En 2009, mon pire cauchemar était de savoir ce qui se passerait si je perdais ma maison. Et je me suis assis, j’ai écrit ce qui se passerait. J’ai appris les lois de saisie, j’ai tout appris, et le fait de connaître le pire des cas m’a remonté le moral parce que ce n’était pas si grave. Je vais donc vous encourager à bien réfléchir à ce qui est mon pire scénario. Cessez immédiatement d’être obsédés par les nouvelles de Facebook. C’est pire que les nouvelles elles-mêmes.

Contrôlez ce que vous pouvez contrôler et laissez tout le reste de côté.

Faites deux listes. Ce que vous POUVEZ contrôler et ce que vous ne pouvez pas contrôler. Pour tout ce que vous POUVEZ contrôler ? Faites-en plus. Par exemple, vous POUVEZ contrôler ce que vous mangez. Vous POUVEZ contrôler ce que vous regardez, ce que vous écoutez et à qui vous parlez. Vous POUVEZ contrôler l’heure à laquelle vous vous réveillez et celle à laquelle vous vous endormez. Faites davantage de ce que vous POUVEZ contrôler et lâchez tout ce que vous ne pouvez pas contrôler. Télécharger le podcast, obtenir des les grands livresde contrôler ce que vous recevez

CONTRÔLEZ votre temps d’utilisation des médias sociaux

Les médias sociaux sont une épée à double tranchant. Ils nous aident à rester connectés ET ils peuvent nous nuire. Deux choses que j’ai faites sur mon Facebook personnel, et non sur celui de mon entreprise (ce qui m’a pris une heure)

J’ai effacé et retiré de ma liste d’amis tous ceux que je ne connaissais pas personnellement, fin de l’histoire. 1 800 personnes, j’ai supprimé, j’ai mis une heure à sortir, les commandes en attente ont été faites, et j’ai nettoyé tout mon flux.
J’ai aussi mis une minuterie sur mon téléphone. Oui, j’ai fait ça. C’est effrayant pour beaucoup d’entre vous. J’ai remarqué que la première semaine, j’avais passé une journée, six heures sur Facebook. Ce n’est pas acceptable. Vous pouvez le voir sur votre téléphone. Vous pouvez vérifier le temps passé sur votre écran. J’ai mis un cadenas sur mon téléphone. J’ai une période d’une heure par jour pour faire défiler. Cela vous aidera à mettre fin au drame du flux d’informations sur Facebook. On ne peut rien faire. Lire Doomsday n’aide en rien.

Prenez votre journée en main

Prenez votre journée en main ! C’est-à-dire, planifiez-la. Lève-toi, habille-toi, maquille-toi. Créez un programme, faites des choses. Progresser, aller de l’avant. Faites tout ce qu’il faut chaque jour pour respecter un horaire. Vous pourriez même vouloir embellir votre look avec Moxie magnetic Lashes (up they are a thing lol. Utilisez le coupon Natalie10 pour économiserVous vous sentirez beaucoup mieux en sortant des sueurs froides et sans maquillage.

Sortez tous les jours.

La vitamine D du soleil fait des miracles pour vous. Sortez, asseyez-vous, allez vous promener, faites du vélo, pique-niquez dehors. Peu importe ce que vous choisissez de faire dehors, sortez simplement. Cela changera toute votre humeur.

Exercice

Vous avez le temps maintenant. Vous pouvez le faire à la maison avec votre propre poids. ET cela changera votre humeur. Vous n’en avez peut-être pas envie, mais je vous promets que même quelques minutes de mouvement par jour changeront votre humeur. J’aimerais beaucoup vous aider. J’ai même regroupé toutes mes meilleures ventes d’exercices à domicile dans un prix super réduit ici

Se connecter avec les autres.

Faites-le tous les jours. Connectez-vous avec vos amis sur FaceTime. Ou téléchargez l’application appelée house party, qui vous permet de faire participer deux de vos amis en même temps ! Faites des rendez-vous virtuels, des rendez-vous zoom avec un groupe de vos amis. Prenez un verre de vin si vous voulez, ou marchez et parlez, mais connectez-vous ! La connexion, ça fait du bien 🙂

Déplacez votre attention.

Si vous vous retrouvez dans l’apocalypse de la peur, de l’argent, des finances, quoi qu’il en soit, changez d’orientation. l Si vous vous retrouvez bloqué, ou si vous tournez, c’est le moment d’aller faire un tour à vélo, ou d’appeler un ami, ou de faire la lessive, peu importe. Détournez votre attention. Ne vous permettez pas de vous engager sur cette voie. C’est vraiment, vraiment important.

Ne restez pas bloqué sur la rareté des finances et de l’argent.

C’est courant en ce moment – mais vous n’êtes pas courant. Écoutez, TOUT L’ARGENT EST DE L’ARGENT MONOPOLE jusqu’à ce que vous l’utilisiez réellement. Peu importe ce que les nouvelles vous disent en ce moment. Peu importe ce que fait la bourse en ce moment. Rien de tout cela n’a d’importance, sauf si vous prenez votre retraite en ce moment même. Cela n’a pas d’importance. J’ai vu mes fonds s’effondrer complètement puis remonter. C’est de l’argent de jeu jusqu’à ce que vous l’utilisiez réellement. Vous devez donc commencer à le regarder dès maintenant comme s’il n’était pas réel pour vous, à moins que vous ne le retiriez et ne l’utilisiez. Ne regardez même pas les comptes ou les relevés de compte. Je vous encourage plutôt à agir en fonction de votre VISION plutôt que des circonstances.

Demandez-vous quelle est votre VISION, puis opérez à partir de cet endroit. Que ferait la personne qui vit dans cette vision avec son temps et ses pensées en ce moment ? Comment passerait-elle sa journée ?

C’est le meilleur moment pour engager un coach. Il n’y a pas eu de meilleur moment. C’est à ce moment-là que vous engagez un entraîneur. C’est quand vous avez besoin de quelqu’un pour vous aider à vous pousser. Vous avez besoin de quelqu’un pour vous aider à faire ressortir la créativité qui est en vous. Vous avez besoin de quelqu’un pour vous diriger. C’est le moment de le faire. Et je vous le dis, tout coach qui en vaut la peine vous fera gagner dès maintenant. Il vous aidera à obtenir le financement nécessaire. Ils reporteront les paiements, quoi que ce soit, mais c’est le moment. S’il n’y a jamais eu un moment comme auparavant pour engager un coach, ne laissez pas votre compte bancaire ou votre esprit de rareté vous en empêcher. C’est ce qui crédite pour certaines périodes. Alors engagez ce jour-là et entraînez dès maintenant. Il n’y a pas de meilleur moment. Vous avez l’espace nécessaire. Vous en auriez besoin. Demandez à quelqu’un de vous aider à faire sortir ça de vous.

Ce que nous pouvons tous contrôler

La seule chose que nous pouvons tous vraiment contrôler en ce moment, c’est notre attitude et notre vision des choses. Je choisis de me concentrer sur ce qui est GRAND en ce moment. Il y a beaucoup de choses qui sont géniales.

-Natalie Jill

Commentaires

Cet article a été rédigé par Natalie Jill et traduit par LesRameurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesRameurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.