Menu Fermer

ᐅ Évitez ces 5 erreurs après avoir couru et boostez votre rétablissement

Lorsque vous courez, vous soumettez votre corps à un entraînement intense. Vos muscles sont sollicités, les articulations travaillent plus fort et votre cerveau est surmené, car vous devez vous concentrer sur chaque pas. Dès que vous avez terminé votre entraînement, une phase très importante commence : la récupération. Votre corps compense alors le stress auquel il a été soumis afin de passer au niveau de performance suivant.

Cependant, de nombreux coureurs font des erreurs après avoir couru qui sont préjudiciables au processus de récupération…

Man cooling down after a run

Man cooling down after a run

Erreur n°1 : Vous sautez la phase de refroidissement

Vous avez fait votre dernier pas dans vos chaussures de course et vous vous effondrez sur le canapé ? Grosse erreur – vous ne devriez jamais mettre fin à votre entraînement de course aussi brusquement. Donnez à votre corps la possibilité de se refroidir lentement après chaque course. En terminant consciemment votre séance d’entraînement, vous faites savoir à votre corps qu’il peut commencer à récupérer immédiatement.

Conseil de formation :

Les cinq dernières minutes de votre course devraient ressembler à ceci : réduisez la vitesse pour ralentir votre rythme cardiaque. Faites des étirements ou relâchez vos muscles avec un rouleau en mousse. Cela permet de garder vos muscles souples et d’éviter les douleurs. De plus, vous avez un peu de temps pour vous détendre avant de vous lancer dans le stress de la vie quotidienne.

Erreur n°2 : Vous ne vous réhydratez pas

Votre corps ne peut fonctionner efficacement et éliminer correctement les déchets métaboliques (par exemple l’acide lactique, qui est produit après un entraînement intense) que si vous vous réhydratez après votre course. C’est pourquoi vous devez boire suffisamment d’eau ou de boissons de remplacement des électrolytes dans les deux heures qui suivent la course. Cela permettra d’alimenter rapidement vos muscles en oxygène et en nutriments qui maintiennent la souplesse de votre corps.

Woman drinking water after a run

Woman drinking water after a run

Boire suffisamment n’est pas seulement important après avoir couru. Ce calculateur vous indiquera la quantité d’eau que vous devriez boire chaque jour.

Pour chaque heure d’exercice, nous vous recommandons d’augmenter votre consommation de liquides :

0,5 litre pour une activité modérée
1 litre pour une activité intense
1,5 litre pour les exercices lourds

Erreur n°3 : Vous ne remplissez pas vos réserves de glycogène

Vous avez utilisé de l’énergie pendant votre course, brûlé des calories et consommé toutes les ressources de votre corps, en faisant travailler vos muscles, vos tendons, vos ligaments et votre système squelettique. Ces ressources doivent être reconstituées le plus rapidement possible après la course.

Pourquoi ? Si vous ne fournissez pas d’énergie à votre corps après l’entraînement, vous empêchez la croissance musculaire et entravez la récupération, ce qui peut entraîner des blessures.

C’est bon à savoir :

Les personnes qui courent pour perdre du poids devraient aussi manger après avoir fait de l’exercice. Votre métabolisme doit fonctionner à plein régime après une séance d’entraînement pour brûler l’excès de graisse. Mais votre corps a besoin d’un « réservoir plein » pour éviter de brûler les muscles qui assurent une combustion efficace des graisses. Dans les premières heures qui suivent l’entraînement, votre corps est particulièrement réceptif aux trois macronutriments que sont les glucides, les protéines et les graisses, ainsi qu’aux vitamines et aux minéraux.

Eating after a run

Eating after a run

Erreur n°4 : Vous mangez tout ce qui est en vue après la course

De nombreux coureurs surestiment le nombre de calories qu’ils ont brûlées en courant. Les personnes qui se récompensent régulièrement avec des bonbons, des chips ou une bière après avoir couru risquent de consommer plus de calories que ce qui a été brûlé pendant la course.

Les aliments riches en graisses, en sucre ou en alcool contiennent non seulement beaucoup de calories vides, mais ils entravent également une récupération importante après l’entraînement. La phase de récupération peut donc durer plusieurs jours de plus !

Erreur n°5 : Vous ne donnez jamais de répit à votre corps

Votre corps est soumis à un grand stress lorsque vous faites de l’exercice. Il a besoin d’une pause pour se développer (par exemple, pour augmenter son niveau d’endurance). Veillez à dormir suffisamment. Lorsque vous dormez, vos muscles, vos os et vos tendons ont une chance de récupérer. Le corps humain a besoin de sept à huit heures de sommeil ininterrompu pour compenser la course. Une sieste énergique à l’heure du déjeuner offre encore plus de bienfaits pour la récupération !

Que se passe-t-il lorsque vous ne dormez pas assez ?

Si vous privez votre corps de sommeil pendant une période prolongée, vous subirez une baisse de performance, un risque plus élevé de blessure et de tension.

Êtes-vous prêt à relever un défi ? Rejoignez le nouveau défi dans l’application adidas Running.

***